Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:37

 

 

enchanted_manor.jpg

Enchanted Manor Josephine Wall

 

 

Je suis Pan et contrairement à ce que vous pouvez penser, même si les végétaux sont en train de « s’endormir », la Nature est toujours aussi pétillante ! Regardez tout ce givre un peu partout, comme il scintille… Le froid vous glace, mais il vous revigore aussi, surtout lorsqu’il y a les rayons du soleil qui s’y ajoutent.

Aujourd’hui, je vais parler des changements qui s’opèrent dans la nature suivant certaines saisons. Ici, l’automne commence à préparer la place à l’hiver et les jolies parures mordorées des arbres jonchent le sol. Partout il n’y a pas les mêmes saisons, dans certains lieux de la Terre, les différences sont bien moins marquées, dans d’autres elles le sont davantage. Vous êtes sur une planète superbe aux multiples expériences et réjouissez –en vous !  La nature profite elle-même de ces bienfaits ainsi, elle expérimente moult de formes, moult adaptations pour convenir au mieux aux différents climats.

Sachez que les êtres dits de la nature s’adaptent eux aussi à ces changements et aident à la concrétisation du plan de Vie de chaque créature. Ainsi, les fées, représentées dans votre imaginaire collectif comme étant responsables des phénomènes saisonniers, ne sont véritablement pas étrangères à la survie des formes de vies qui les subissent : elles aident à la régulation des énergies vitales circulant dans les organismes « vivants ». Vous employez différents noms mais sachez que tous ces êtres sont de toutes les formes et de toutes les tailles ! Il en existe de microscopiques comme de gigantesques ! Ils ont tous leur utilité et leur travail à accomplir bien ordonné … suivant un schéma séculaire, qui peut ne pas vous sembler en ordre du tout.

Donc, maintenant, les plus petites créatures aident les plantes à diminuer le flux de force vital et à le concentrer vers les racines. Les végétaux semblent dormir. Néanmoins, il y a une grande protection faite au niveau des potentiels futur : les graines. Celles-ci sont à l’abri et même si à l’intérieur, une vie bouillonnante attend, ramassée sur elle-même, elles paraissent inertes à vos yeux matériels d’humains. Néanmoins, tout est prêt à être « lâché » !  C’est ce qui se passe en ce moment, les êtres de la nature rassemblent et contiennent la force de Vie qui, si elle était lâchée trop tôt, ne pourrait survivre à votre hiver. Je veux dire par cela qu’elle serait « gâchée » et non fructueuse pour cette année. Ainsi, de temps en temps, cette force est trop forte et trop bouillonnante pour être plus encore contenue, et elle s’échappe en faisant fleurir des arbres en plein froid hivernal ! Comment est-ce possible puisque tout est « réglé » depuis des milliers d’années ? Eh bien parce que la Nature est sensible, très sensible aux perturbations. Quelque part, elle est donc extrêmement fragile, tout en étant extrêmement forte à la fois. Sa fragilité vient de sa sensibilité aux changements extérieurs, ceux-ci provenant pour la plupart des humains, qu’ils soient provoqués par vos émissions d’ondes en tous genres, à vos gaz, vos pensées etc… il y a des milliers de raisons pour lesquelles la nature n’est pas au mieux de sa forme.

Néanmoins, elle est aussi formidablement adaptative et c’est une force : en peu de générations (donc d’années), elle évolue pour pallier à vos manquements et autres perturbations ! Evidemment, ce qui en résulte est une biodiversité moins riche, moins efficace, moins porteuse de force de Vie. Toutefois, sachez que ceci peut s’inverser rapidement : si vous arrêtez de mettre des pesticides dans votre jardin, par exemple, et si vos pensées s’élèvent un peu (je veux dire par là, qu’elles se détachent légèrement de la seule matérialité triste et morne), en très peu d’années, l’énergie vitale reprend le dessus et restaure le déroulement « normal » de croissance.

Humains, vous aussi vous êtes partie intégrante de cette Nature ! Il vous suffit seulement de l’observer pour voir à quelle point, si elle est perturbée  par ce que vous émettez, comment pensez-vous que vous puissiez être ? Il n’est pas trop tard pour enrayer le processus qui vous affaibli chaque jours davantage. Ne vous sentez-vous pas de plus en plus fatigués ? Bien sûr, vous vous êtes formidablement adaptés à votre environnement nocif, néanmoins à quel prix ? Je ne vous demande nullement de bouleverser votre façon de vivre, parce que dans votre technologie il y a du bon, mais seulement de prendre soin de vous en conscience !

Votre système qui régit vos quotidiens est empreint de capitalisme. Ce qui veut dire que c’est l’argent qui vous contrôle. Entendez-moi bien, je ne vous somme pas de jeter tout système monétaire aux oubliettes, mais de bien comprendre qu’en cela, on vous demande de consommer toujours davantage et que pour ce faire, on vous crée des besoins irréels, quitte à jouer avec votre santé !  Comment se fait-il que vos maisons soient encore plus polluées que vos extérieurs ? Les produits que vous utilisez sont-ils véritablement indispensables qu’ils ne puissent être remplacés par des solutions naturelles ? La réponse est : vous êtes capables de ne quasiment pas changer votre façon de vivre tout en étant entouré d’un environnement plus sain ! Pour vous comme pour le reste de la Nature. Cela ne vous prendra pas plus de temps, il suffit juste que vous ouvriez les yeux et que vous n’adhériez plus en ce que l’on veut vous faire croire. Non, vous n’avez pas besoin de produits agressifs pour « chasser » les « nuisibles » de votre maison, jardin, ou autre… et puis, demandez-vous aussi si ce sont véritablement des nuisibles ? Il est vrai qu’être envahit de certaines catégories d’insectes ne doit pas vous plaire, toutefois, si cela se fait c’est le signe visible d’un grand déséquilibre ; dont généralement, vous êtes responsables. Au lieu de vous agacer et de porter votre courroux sur ces êtres qui sont perturbés par votre faute, demandez-vous pourquoi, et essayez d’y remédier… naturellement !  Ensuite, regardez les d’un œil nouveau : certes, les araignées vous semblent désagréables à la vue, avec leurs multiples pattes poilues, leurs yeux étranges etc… Comment croyez-vous qu’elles vous perçoivent vous, avec vos mains pleines de doigts prêts à tout écraser, anéantir la moindre petite vie et dégageant une énergie agressive, emplie de peur, de frustration, de colère et autres ?

Les araignées sont extraordinairement utiles, elles captent avec leurs toiles les énergies formidablement nutritives des premiers rayons du soleil et les restituent ensuite alentour ! Elles capturent aussi les ondes-pensées que vous émettez et les « purifient ». Avoir quelques araignées chez soi est signe d’environnement plutôt sain. Je ne vous demande pas de vous laisser envahir, mais au lieu de les écraser à tout va, remettez les dehors, sans aucune colère, voire même avec amour… est-ce trop demander ?

Vous faites partie de la Nature mais en serez toujours détachés si vous ne l’acceptez pas telle qu’elle est, non pas sale, sauvage et terrifiante, mais pouvant vous apporter beaucoup si vous vous en occupez un peu et que vous l’aimiez véritablement.  Certes, lorsqu’il pleut, c’est désagréable pour vous : cela vous mouille les cheveux, l’eau coule dans votre cou, et vous donne froid ; en plus, le soleil est voilé ! Néanmoins, lorsqu’il pleut, les plantes s’épanouissent, la terre s’abreuve, et cette eau, cette eau froide qui vous agace, cette eau vous maintient en Vie !

Acceptez-vous tels que vous êtes : non pas des humains technologiques se passant de la nature puisque pouvant la reproduire en mieux (ce qui est faux !), mais partie intégrante du Tout ! Rejeter la Nature c’est vous rejeter vous-même ! Nous vous enjoignons de vous aimer vous-mêmes, mais si vous n’aimez pas une partie de vous, cet amour n’est donc pas complet… Vous ne pouvez vous aimer vraiment tant que vous n’aurez pas intégré en vous cette nature qui n’aspire qu’à vous prendre dans ses bras immenses et aimants et qui ne vous demande qu’une chose en retour : l’aimer et l’accepter pour ce qu’Elle est. C'est-à-dire vous-même !

 

Avec Amour,

Pan

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

 

Partager cet article

Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:39

 

 

the_elementals.jpg

The elementals Josephine Wall

 

Bonjour, je suis l’Esprit du Jardin… Sous cette énigmatique appellation, je suis ce que l’on peut appeler la Conscience de la Vie ou de l’Amour qui s’est créée dans ce jardin, celui de notre chère amie transcriptrice.

Vous savez sans doute, ou peut-être pas, que chaque groupe de végétaux, minéraux, animaux…sont régis par de grandes âmes/esprits que l’on dénomme plus communément Dévas (ceci est un nom générique, on peut en trouver d’autres, mais généralement, c’est celui qui est le plus employé pour une plus grande clarté de compréhension). Ces Dévas donc, sont l’âme-groupe des différents règnes, des différentes espèces, ils sont de ce fait extrêmement nombreux, voire innombrables ! Eh bien, lorsque dans un lieu précis, ces Dévas se concentrent pour des raisons que je vais vous expliquer un peu plus loin, les différentes vibrations produites en créent une particulière qui va prendre l’ascendant sur les autres, induite de l’harmonisation de ces rayonnements, ce qui engendre une Unité parfaite. Ainsi, dans ce jardin, règne une grande Unité bien que des êtres disparates en soient les détenteurs.

Non, vous ne rêvez pas, je suis une Vibration créée par l’association d’autres… Cela vous semble étonnant ? Pourquoi ? Que je puisse ainsi communiquer avec vous ? Mais tout est Vie, tout est Langage ! Comment se fait-il qu’une entité puisse voir le jour alors que, bien évidemment, les humains gravitants dans cet espace ne sont nullement ni plus ni moins élevés (dans le sens des connaissances vers le divin) que les autres ? Tout simplement par la qualité d’Amour qui est émis !

Sachez que l’Amour est une Conscience, ce n’est pas qu’une simple vibration qui agite l’air, c’est bien plus que cela. L’Amour est l’étincelle de Vie, l’Amour est la Conscience de Vie. Dans ce sens, nous pouvons dire que l’Etre Créateur que vous nommez Dieu est Conscience de pur Amour. Par conséquent, quoi d’étonnant lorsque dans un lieu précis plusieurs entités dégageant une certaine qualité d’Amour en engendre une nouvelle ? C’est la somme des différentes vibrations qui m’a ainsi créé.

Pourquoi dans ce jardin précisément ? Eh bien, d’abord, ce cas n’est heureusement pas isolé. Il existe un peu partout dans le monde des lieux où rayonne une qualité vibratoire plus ou moins importante. Ces lieux attirent comme un phare de plus en plus d’êtres éthérisés ou non. Il n’est donc pas rares ensuite de pouvoir, pour un peu que les corps subtils soient suffisamment développés, croiser des élémentaux : fées, elfes, lutins…ainsi que des Dévas ; mais aussi multitudes d’oiseaux et petits animaux cherchant à se réfugier de la « bêtise » des hommes.

J’en viens maintenant à la façon de développer chez soi un tel lieu où il fait bon vivre, que l’on soit des plans plus subtils ou physiques. La recette est plutôt simple : de l’Amour et…un peu d’huile de coude ! C'est-à-dire que vous devez honnir tout traitement chimique ! Celui-ci ne fait pas qu’empoisonner les sols, il affaibli les plantes et toute l’énergie qu’elles dégagent, la qualité même de leur êtreté physique mais aussi éthérique ! Les élémentaux commencent à fuir puis c’est le tour des Dévas qui ne peuvent rester dans de tels endroits. La nature fait bien les choses, pourquoi voulez-vous la supplanter ? Vous vous croyez tellement supérieur à elle que vous vous ingéniez à faire en sorte de faire « mieux » qu’elle ? Quel manque d’humilité et surtout, quel manque de foi !  En agissant de la sorte, non seulement vous agressez ce qui vous entoure de manière physique et subtile, mais vous vous agressez vous-même !

Bannissez tout traitement et n’utilisez que ce qui vous semble naturel et qui est simple question de bon sens, les coccinelles pour les pucerons, certaines variétés de plantes etc… et ce que vous considérez comme étant de la « mauvaise herbe », vous l’enlevez, c’est tout. Sans haine, juste en expliquant pourquoi vous faites cela. Croyez-moi, le Déva n’en sera pas perturbé et vous ne nuirez pas à votre environnement. Vous enlevez donc, vous plantez, vous embellissez votre lieu de vie et ceci avec Amour. Et si vous n’êtes pas jardinier dans l’âme, ce n’est pas grave, le simple fait de tondre la pelouse, non pas comme une corvée, mais comme un geste vous apportant de la Joie car contribuant à embellir votre espace est suffisant. Et que ceux qui n’ont pas la chance de « posséder » un jardin, se rassurent, il suffit de quelques plantes, même très faciles d’entretien, des animaux si vous le souhaitez, le tout vivant dans une atmosphère avec le moins de stress possible (oui, apparemment, dans votre dimension physique, c’est un réel problème…qui se répercute aussi sur nous !) voire de l’amour et le tour est joué. Cela attirera des élémentaux qui vous aideront dans votre travail sur les végétaux (et aussi avec les animaux).

De quelle manière me demandez-vous, les élémentaux vous aident-ils dans les soins que vous prodiguez aux plantes, alors que somme toute, c’est vous qui les arrosez, c’est vous qui les taillez etc… Mais en veillant à leur bonne croissance harmonieuse, en évitant que celle-ci ne soient porteuses de maladie etc… Ce travail est un véritable partenariat, mais si vous ne l’initiez pas, ne vous étonnez pas que le résultat ne soit pas au rendez-vous ! Vous vous occupez de la partie physique et nous, nous nous occupons du « reste ». Cela prête à sourire, je sais, parmi vous, et pourtant, sachez que ceux qui communiquent le plus avec la Nature arrivent à élever des végétaux très beaux et en grande forme ! Certains d’entre vous rétorqueront que justement, eux, n’arrivent pas à communiquer avec les mondes dits subtils et que ce n’est pas force d’avoir essayé… Vraiment ? Pourquoi ne continuez-vous pas ? Même si vous avez l’impression que personne n’est à l’écoute, c’est faux, vous n’êtes jamais véritablement seuls et il y a toujours des « oreilles » subtiles pour vous entendre et le plus beau, c’est que vous n’avez pas à vous exprimer à haute voix, ainsi, peu de risque que vous passiez pour un illuminé aux yeux de vos chers voisins.

Une chose encore, les plantes et surtout les arbres, adorent le peuple volant, les oiseaux. N’empêchez pas les oiseaux d’accéder aux arbres en y accrochant à ses branches des objets pour les effrayer ! Passez un accord avec eux : vous les aidez l’hiver en leur fournissant de quoi se nourrir et eux vous laissent les fruits qui vous sont les plus accessibles. N’oubliez pas que les arbres fruitiers font un don qui n’est pas votre propriété seule ! Leur don est tout autant pour vous que pour les oiseaux ou autres animaux. Ne vous octroyez pas toute la récolte, au regard de la Conscience d’Amour  vous n’êtes pas plus important et les autres vies moindres !

Ceci est bien beau, me direz-vous, mais que faire lorsque partout autour, les pesticides sont utilisés au risque de contaminer votre espace ? Il y a un moyen pour limiter les dégâts, c’est que vous placiez une grille de lumière tout autour de chez vous. Evidemment, je vous parle d’une grille subtile, que vous imaginiez qu’un grillage fait de fils de lumière englobe votre domaine en ayant bien à l’esprit que seul rentre l’Amour sous toutes ses formes. Rien ne vous empêche d’étendre ce grillage de pur lumière à la maison de vos voisin, puis de votre quartier, votre ville, votre département, votre région, votre pays…pour arriver à la planète entière ! Sachez que nous parlons de création mentale, il n’y a aucune limite à vos possibilités. Néanmoins, dans un premier temps, contentez-vous de votre espace personnel, vous prendrez confiance en vos capacités petit à petit.

Une dernière chose qui a son importance. Vous parlez beaucoup de méditation, et vous faites grand cas de devoir rester des heures sans penser à rien ; ce n’est pas tout à fait le but de ce que vous êtes censés faire parce que sachez que jardiner avec un certain état d’esprit, en conscience, est une forme de méditation. Vivre dans le moment présent est une méditation continue… Vous ne devez pas annihiler toute forme de pensée, mais apprendre à la diriger et à éviter qu’elle ne parte dans tous les sens, ce qui est totalement différent.

Vous savez, je vous ai beaucoup parlé aujourd’hui, avec des mots que vous puissiez comprendre pour que vous mettiez en marche certaines façon d’être, certains réflexes, alors qu’en fait, tout est si simple pour nous : nous vivons dans, par et pour l’Amour !

Profitez des jours radieux pour vous occuper de votre jardin, se faisant, vous vous occuperez de vous ! Aérez-vous et accueillez ce qui vient avec Amour.

 

Esprit d’un jardin

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

Partager cet article

Repost0

Le Site

  • : Les Ailes de Lumière
  • : Se réapproprier peu à peu le vrai sens de la Vie...
  • Contact

Déployez vos Ailes !

 

Vous pouvez discuter librement des messages du blog (ainsi que diverses informations et autres sujets) sur le forum consacré : http://www.lesailesdelumiere.net/

NOUVEAU : retrouvez-moi avec des Canalisations filmées sur la Chaîne Youtube Les Ailes de Lumière : Les Ailes de Lumière sur Youtube

Héléna R&F

 

Recherche

Droits d'auteur

Si par erreur ou ignorance, j'utilisais des images, des photographies et toute autre représentation qui seraient protégées,
je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer aussitôt.

esprit divin

La-Mere.jpg

le-couronnement.jpg

le-dauphin.jpg

le-cristal.jpg

procession.jpg

jamais seul