14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 09:00

 

 

polar_princess.jpg

Polar Princess Josephine Wall

 

Bonjour à tous,

pour fêter cette belle période de transition, j'ai décidé de réouvrir les commentaires des articles du blog.

Evidemment, j'attends de vous un minimum de civilité , ainsi, tout commentaire irrespectueux sera supprimé sans sommation.

 

Merci à vous

 

Et Joyeuses Fêtes ! #^_^#

Repost 0
Published by Héléna R&F - dans présentation
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:37

 

 

enchanted_manor.jpg

Enchanted Manor Josephine Wall

 

 

Je suis Pan et contrairement à ce que vous pouvez penser, même si les végétaux sont en train de « s’endormir », la Nature est toujours aussi pétillante ! Regardez tout ce givre un peu partout, comme il scintille… Le froid vous glace, mais il vous revigore aussi, surtout lorsqu’il y a les rayons du soleil qui s’y ajoutent.

Aujourd’hui, je vais parler des changements qui s’opèrent dans la nature suivant certaines saisons. Ici, l’automne commence à préparer la place à l’hiver et les jolies parures mordorées des arbres jonchent le sol. Partout il n’y a pas les mêmes saisons, dans certains lieux de la Terre, les différences sont bien moins marquées, dans d’autres elles le sont davantage. Vous êtes sur une planète superbe aux multiples expériences et réjouissez –en vous !  La nature profite elle-même de ces bienfaits ainsi, elle expérimente moult de formes, moult adaptations pour convenir au mieux aux différents climats.

Sachez que les êtres dits de la nature s’adaptent eux aussi à ces changements et aident à la concrétisation du plan de Vie de chaque créature. Ainsi, les fées, représentées dans votre imaginaire collectif comme étant responsables des phénomènes saisonniers, ne sont véritablement pas étrangères à la survie des formes de vies qui les subissent : elles aident à la régulation des énergies vitales circulant dans les organismes « vivants ». Vous employez différents noms mais sachez que tous ces êtres sont de toutes les formes et de toutes les tailles ! Il en existe de microscopiques comme de gigantesques ! Ils ont tous leur utilité et leur travail à accomplir bien ordonné … suivant un schéma séculaire, qui peut ne pas vous sembler en ordre du tout.

Donc, maintenant, les plus petites créatures aident les plantes à diminuer le flux de force vital et à le concentrer vers les racines. Les végétaux semblent dormir. Néanmoins, il y a une grande protection faite au niveau des potentiels futur : les graines. Celles-ci sont à l’abri et même si à l’intérieur, une vie bouillonnante attend, ramassée sur elle-même, elles paraissent inertes à vos yeux matériels d’humains. Néanmoins, tout est prêt à être « lâché » !  C’est ce qui se passe en ce moment, les êtres de la nature rassemblent et contiennent la force de Vie qui, si elle était lâchée trop tôt, ne pourrait survivre à votre hiver. Je veux dire par cela qu’elle serait « gâchée » et non fructueuse pour cette année. Ainsi, de temps en temps, cette force est trop forte et trop bouillonnante pour être plus encore contenue, et elle s’échappe en faisant fleurir des arbres en plein froid hivernal ! Comment est-ce possible puisque tout est « réglé » depuis des milliers d’années ? Eh bien parce que la Nature est sensible, très sensible aux perturbations. Quelque part, elle est donc extrêmement fragile, tout en étant extrêmement forte à la fois. Sa fragilité vient de sa sensibilité aux changements extérieurs, ceux-ci provenant pour la plupart des humains, qu’ils soient provoqués par vos émissions d’ondes en tous genres, à vos gaz, vos pensées etc… il y a des milliers de raisons pour lesquelles la nature n’est pas au mieux de sa forme.

Néanmoins, elle est aussi formidablement adaptative et c’est une force : en peu de générations (donc d’années), elle évolue pour pallier à vos manquements et autres perturbations ! Evidemment, ce qui en résulte est une biodiversité moins riche, moins efficace, moins porteuse de force de Vie. Toutefois, sachez que ceci peut s’inverser rapidement : si vous arrêtez de mettre des pesticides dans votre jardin, par exemple, et si vos pensées s’élèvent un peu (je veux dire par là, qu’elles se détachent légèrement de la seule matérialité triste et morne), en très peu d’années, l’énergie vitale reprend le dessus et restaure le déroulement « normal » de croissance.

Humains, vous aussi vous êtes partie intégrante de cette Nature ! Il vous suffit seulement de l’observer pour voir à quelle point, si elle est perturbée  par ce que vous émettez, comment pensez-vous que vous puissiez être ? Il n’est pas trop tard pour enrayer le processus qui vous affaibli chaque jours davantage. Ne vous sentez-vous pas de plus en plus fatigués ? Bien sûr, vous vous êtes formidablement adaptés à votre environnement nocif, néanmoins à quel prix ? Je ne vous demande nullement de bouleverser votre façon de vivre, parce que dans votre technologie il y a du bon, mais seulement de prendre soin de vous en conscience !

Votre système qui régit vos quotidiens est empreint de capitalisme. Ce qui veut dire que c’est l’argent qui vous contrôle. Entendez-moi bien, je ne vous somme pas de jeter tout système monétaire aux oubliettes, mais de bien comprendre qu’en cela, on vous demande de consommer toujours davantage et que pour ce faire, on vous crée des besoins irréels, quitte à jouer avec votre santé !  Comment se fait-il que vos maisons soient encore plus polluées que vos extérieurs ? Les produits que vous utilisez sont-ils véritablement indispensables qu’ils ne puissent être remplacés par des solutions naturelles ? La réponse est : vous êtes capables de ne quasiment pas changer votre façon de vivre tout en étant entouré d’un environnement plus sain ! Pour vous comme pour le reste de la Nature. Cela ne vous prendra pas plus de temps, il suffit juste que vous ouvriez les yeux et que vous n’adhériez plus en ce que l’on veut vous faire croire. Non, vous n’avez pas besoin de produits agressifs pour « chasser » les « nuisibles » de votre maison, jardin, ou autre… et puis, demandez-vous aussi si ce sont véritablement des nuisibles ? Il est vrai qu’être envahit de certaines catégories d’insectes ne doit pas vous plaire, toutefois, si cela se fait c’est le signe visible d’un grand déséquilibre ; dont généralement, vous êtes responsables. Au lieu de vous agacer et de porter votre courroux sur ces êtres qui sont perturbés par votre faute, demandez-vous pourquoi, et essayez d’y remédier… naturellement !  Ensuite, regardez les d’un œil nouveau : certes, les araignées vous semblent désagréables à la vue, avec leurs multiples pattes poilues, leurs yeux étranges etc… Comment croyez-vous qu’elles vous perçoivent vous, avec vos mains pleines de doigts prêts à tout écraser, anéantir la moindre petite vie et dégageant une énergie agressive, emplie de peur, de frustration, de colère et autres ?

Les araignées sont extraordinairement utiles, elles captent avec leurs toiles les énergies formidablement nutritives des premiers rayons du soleil et les restituent ensuite alentour ! Elles capturent aussi les ondes-pensées que vous émettez et les « purifient ». Avoir quelques araignées chez soi est signe d’environnement plutôt sain. Je ne vous demande pas de vous laisser envahir, mais au lieu de les écraser à tout va, remettez les dehors, sans aucune colère, voire même avec amour… est-ce trop demander ?

Vous faites partie de la Nature mais en serez toujours détachés si vous ne l’acceptez pas telle qu’elle est, non pas sale, sauvage et terrifiante, mais pouvant vous apporter beaucoup si vous vous en occupez un peu et que vous l’aimiez véritablement.  Certes, lorsqu’il pleut, c’est désagréable pour vous : cela vous mouille les cheveux, l’eau coule dans votre cou, et vous donne froid ; en plus, le soleil est voilé ! Néanmoins, lorsqu’il pleut, les plantes s’épanouissent, la terre s’abreuve, et cette eau, cette eau froide qui vous agace, cette eau vous maintient en Vie !

Acceptez-vous tels que vous êtes : non pas des humains technologiques se passant de la nature puisque pouvant la reproduire en mieux (ce qui est faux !), mais partie intégrante du Tout ! Rejeter la Nature c’est vous rejeter vous-même ! Nous vous enjoignons de vous aimer vous-mêmes, mais si vous n’aimez pas une partie de vous, cet amour n’est donc pas complet… Vous ne pouvez vous aimer vraiment tant que vous n’aurez pas intégré en vous cette nature qui n’aspire qu’à vous prendre dans ses bras immenses et aimants et qui ne vous demande qu’une chose en retour : l’aimer et l’accepter pour ce qu’Elle est. C'est-à-dire vous-même !

 

Avec Amour,

Pan

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

 

Repost 0
Published by Héléna R&F - dans Pan
commenter cet article

Le Site

  • : Les Ailes de Lumière
  • Les Ailes de Lumière
  • : Se réapproprier peu à peu le vrai sens de la Vie...
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Héléna R&F
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~

Déployez vos Ailes !

 ailes de lumière

angedorcopie

 Vous pouvez discuter librement des messages du blog (ainsi que diverses informations et autres sujets) sur le forum consacré : http://www.lesailesdelumiere.net/ ... au plaisir d'échanger avec vous  ^_~

Héléna R&F

 

Recherche

Droits d'auteur

Si par erreur ou ignorance, j'utilisais des images, des photographies et toute autre représentation qui seraient protégées,
je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer aussitôt.

esprit divin

La-Mere.jpg

la-source.jpg

le-couronnement.jpg

homme divin

le-dauphin.jpg

le-cristal.jpg

procession.jpg

femme loup

jamais seul

espace-67.jpg