1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 11:57

 

 

createur.jpg

Créateur de Mario Duguay

 

Bonjour à tous, je suis El Morya et je suis tout désigné pour vous parler de quelque chose qui semble vous faire bien défaut en ce moment : « La Volonté ».

Je sais pertinemment que vous avez envie de changer la société, vous avez envie de changer bien souvent aussi de métier, d’occupation, cette envie est immensément grande... néanmoins, qu’est-ce qu’une envie si celle-ci ne se concrétise pas ? Du rêve, rien de plus. Vous rêvez votre vie idéale, vous la souhaitez comme si elle pouvait se matérialiser suite à une réussite lors d’un tirage de jeu de loterie.

Rêvez c’est bien, cela permet d’échapper à la difficile réalité de votre société, cependant rêver ce n’est pas vivre mais dormir ! Vous dormez votre vie, rendez-vous compte ! Vous l’imaginez plus belle, plus simple, plus douce... néanmoins, savez-vous vraiment comment vous voudriez qu’elle soit ? Bien souvent, vous savez ce que vous ne voulez pas (ou plus), mais vous ne savez pas ce que vous voulez véritablement.

Cette société vous pèse et vous voulez la changer... mais en quoi ?  Une chose est bien sûre, vous ne pourrez pas changer cette société tant que Vous n’aurez pas changés vous-même. C’est vous qui forgez cette société si difficile, la somme de tous qui ne bougez pas, qui rêvez à autre chose sans même esquisser un pas vers un autre vous-même, plus réel, plus en accord avec votre véritable Soi.

Tout d’abord, vous devez arrêter de rêver à tout va, et commencer à vivre.  Certes, cette vie-ci n’est sans doute pas plaisante, avec ce travail qui ne vous correspond plus, trop basé sur le profit, le rendement, aspirations qui sont bien loin de celles qui émanent de votre âme. Sachez que pour pouvoir changer ceci, si vous ne le faites pas de vous-même, vous allez devoir suivre jusqu’au bout, boire jusqu’à la lie, ce que vous commencez à rejeter. Ceci est votre âme et votre cœur qui vous y poussent : si vous n’êtes pas tout à fait prêts encore à bouleverser votre vie, vous continuerez jusqu’à ce que vous n’en puissiez plus !

Votre société va mal, pas besoin d’être devin pour le voir, le nombre de dépressions en constante augmentation (et jusqu’au stade final irrémédiable) en est une preuve flagrante. Votre âme dépérit et vomit ce qui se dresse ainsi contre elle, et ceci est bien souvent vous ! Lorsque vous vous écartez du chemin de croissance (et les énergies qui inondent la Terre vous y exhortent), vous n’êtes plus en phase avec votre Soi et c’est la cause de bien des mal-être...

Il y a une chose que vous devez absolument savoir : si pour changer, se changer soi-même, changer sa vie, il faut une grande volonté et que celle-ci doit être très orientée vers le but, sachez que cette fameuse volonté est annihilée, étouffée dans l’œuf par ceux qui préfèrent une société de malheureux obéissants augmentant jour après jour leurs profits que d’individus autonomes qui ont autre chose à faire de plus précieux que d’accorder du crédit ou de la valeur au seul capital. Comment ceci est possible ? Grâce à un super égrégore qui vous empêche tout simplement de voir les différentes possibilités s’offrant à vous. Parce que vous avez le choix, quoiqu’en disent les uns ou les autres, vous avez et aurez toujours des choix à faire, quelle que soit votre avancée ou votre âge.

Ainsi, comment pourriez-vous user de votre volonté si celle-ci est balayée sitôt émergente ? Si elle semble inutile puisqu’aucune autre option ne se présente à vous ?

Il va vous falloir savoir précisément ce que vous ne voulez pas ou plus, et vous y tenir ! De là, petit à petit, émergera des idées, certaines farfelues, d’autres plus réalistes, et puis une en particulier s’imposera au fur et à mesure. Celle-ci, suivez là bien : il est fort probable qu’elle provienne de votre âme (ou de votre cœur) et qu’elle soit soufflée directement par votre Soi. Cette idée, vous allez la cultiver, patiemment, quotidiennement, je ne parle pas de la rêver comme étant quelque chose d’irréalisable, non, au contraire, vous allez la visualiser, de plus en plus détaillée pour qu’enfin, elle soit si précise qu’elle devienne une véritable solution à votre envie-besoin.

Vous aurez passé tellement de temps sur cette idée (attention, cela peut prendre des mois ou des années) qu’elle aura bien mûrie et il ne tiendra plus qu’à vous pour qu’elle devienne réalité. Et c’est ainsi que vous pourrez faire intervenir votre volonté ! Cette  option sera devenue un égrégore intime, positif, qui ne demandera qu’à vous aider à le concrétiser.

Attention, je parle ici de solution pour changer de vie afin de vous sentir enfin à votre place et ainsi faire évoluer votre société, il n’est nullement question d’espérer une vie basée sur le profit alimentant l’égrégore collectif de la société actuelle, cela ne changerait rien et n’enlèverait que momentanément votre mal de vivre puisque ce n’est absolument pas l’aspiration de votre âme ni dans l’harmonie avec les nouvelles énergies qui coulent abondamment sur vous maintenant.

Ecoutez véritablement le chant de votre âme avec votre cœur et choisissez le chemin où l’Amour vous appellera il est ainsi fort peu probable que vous puissiez vous tromper.

Faites preuves d’une grande volonté, fortement dirigée vers le but : l’Amour.

Votre Dévoué

El Morya

 

 

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

 

 


Repost 0
Published by Héléna R&F - dans El Morya
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 18:40

 

 

29.jpg

Gregory Colbert : Ashes and Snow

 

Pour vous, humains, le terme d’animaux est connoté péjorativement, or, ce n’est pas le cas au regard de l’Univers, nous sommes Vie, au même titre que vous, nous sommes juste au barreau de l’échelle en dessous de vous du point de vu de la croissance (je n’ai pas dit ‘évolution’ à dessein : nous sommes tout autant évolués que vous, notre chemin est pour l’instant du moins, autre), c'est-à-dire que spirituellement parlant, nous sommes vos jeunes frères. De même, si je parle de frère en omettant ainsi une hiérarchie, c’est parce qu’aux yeux de l’univers, il n’y en a pas !

Je sais ce que vous allez dire : « l’être humain est supérieur, cela se voit, nous sommes civilisés, nous agissons sur notre environnement (pour le plier à notre goût) et... nous vous exploitons ! » Certes, de cela vous vous enorgueillissez, mais peut-être ne devriez-vous pas. Ainsi donc, pour vous, la supériorité se mesure en termes de civilisation... pour vous, dans votre logique, il ne peut y avoir de civilisation animale (bien que vous fassiez vous aussi partie du règne animal, rappelons-le) ; c’est oublier tout ce que peuvent faire les dits animaux, quid des nids, quid des terriers, quid des fourmilières, des termitières, des toiles d’araignées ... ? Ne sont-ils pas faits non plus avec les matériaux pour servir d’abris ? Ah mais, m’objecterez-vous, ces matériaux-là ne sont pas vraiment transformés. Ainsi donc les abeilles ou les guêpes ne transforment pas leurs matières premières. Des humains il y en a partout sur Terre, ce qui prouve leur grande capacité d’adaptation... tout autant que les mouches ! Voyez, nous pourrions continuer fort longtemps de cette façon sans arriver à une vision tranchée de ce qu’est être humain par rapport aux animaux. Ah si, oui, vous comptez parmi l’espèce ayant le plus grand impact sur son environnement ... pas de quoi se vanter, à mon avis.

Les humains font preuve de réflexions et d’émotions. Voici donc votre argument suprême : le fameux « Je pense donc je suis ! ». Qui, à mon humble avis est erroné, il devrait plutôt s’intituler : « Je Suis, donc je pense ! ». Ceci est une grave erreur d’interprétation qui a fait un tort immense à la communauté animale non humaine. En disant cela, le « philosophe » présupposait, suivant la pensée donc le conditionnement de l’époque (preuve qu’il ne réfléchissait pas beaucoup...) que seuls les humains pouvaient penser. Il semblerait que cet homme illustre (en plus !), n’ait pas passé énormément de temps à observer la Nature sous toutes ses formes pour pouvoir pondre une telle réflexion. Peut-être était-il en état d’ébriété lorsqu’il s’est subitement aperçu de cela ? En fait, ce n’est pas une réelle question puisque je sais pertinemment que c’est le conditionnement social de l’époque (avec tout ce que le conditionnement religieux a de culpabilité) qui est le résultat d’une telle ironie de pensée. Le pire dans tout cela, c’est que cette phrase dans toute son Erreur est encore étudiée et décortiquée de nos jours par des multitudes de lycéens. Comment voulez-vous que les mentalités changent alors qu’on abreuve systématiquement les nouvelles générations d’inepties ?

Il suffit d’observer et ainsi d’apprendre... Comment penser que les animaux sont dépourvus de pensées lorsque vous regardez dans les yeux de votre chat (ou un autre, si celui-ci le tolère) et que vous y mesurez toute l’étendue de la sagesse qui y est concentrée ?! Alors, je le dis tout haut : OUI, les animaux sont doués de réflexions, ils peuvent ressentir des émotions, ils ont aussi accès à des mémoires qui vous ont été (pour le moment, c'est-à-dire le temps de l’Expérience) provisoirement fermées.

Leurs réflexions ne sont pas les vôtres, bien que vous seriez fortement surpris si vous pouviez (et certains le peuvent) parler avec eux, tout simplement parce que leurs préoccupations ne sont pas les mêmes.  Il ne leur est pas demandé la même chose qu’à vous, c'est-à-dire que leur chemin de Vie est plus simple ; néanmoins, tout comme pour vous, ce qui les porte est la croissance spirituelle. Oui, vous avez bien compris, la croissance SPIRITUELLE !

Ne vous avais-je pas dit dès le début que les animaux étaient vos petits frères ? Pourquoi dans ce cas,  leur but serait-il différent du vôtre ? Tout, absolument tout est croissance !

Sans le savoir, parmi vos compagnons de la faune, certains ont un degré de spiritualité égale à la vôtre, voir supérieure ! Cela vous choque-t-il ? Sachez que certains ont acceptés de s’incarner en tant qu’animaux pour parfaire leur évolution, par l’humilité, par la simplicité, par la découverte de quelque chose qui ne leur était pas accessible sinon... peu importe la raison, mais cela est un fait.  

Ainsi, soyez très humbles vis-à-vis de la Nature et des animaux en particulier, ils ne vous sont pas inférieurs, et peuvent vous apprendre beaucoup... pour peu que vous conserviez un large esprit et ouvriez votre cœur.

 

Avec l’Amour dont vous tous faites partie !

Pan,  Esprit de la Nature

 

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

 

Repost 0
Published by Héléna R&F - dans Pan
commenter cet article

Le Site

  • : Les Ailes de Lumière
  • Les Ailes de Lumière
  • : Se réapproprier peu à peu le vrai sens de la Vie...
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Héléna R&F
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~

Déployez vos Ailes !

 ailes de lumière

angedorcopie

 Vous pouvez discuter librement des messages du blog (ainsi que diverses informations et autres sujets) sur le forum consacré : http://www.lesailesdelumiere.net/ ... au plaisir d'échanger avec vous  ^_~

Héléna R&F

 

Recherche

Droits d'auteur

Si par erreur ou ignorance, j'utilisais des images, des photographies et toute autre représentation qui seraient protégées,
je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer aussitôt.

esprit divin

La-Mere.jpg

la-source.jpg

le-couronnement.jpg

homme divin

le-dauphin.jpg

le-cristal.jpg

procession.jpg

femme loup

jamais seul

espace-67.jpg