15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 09:08

 

 

belle-rose.jpg

 

 

 

Je suis El Morya. Je viens aujourd’hui parmi vous pour vous parler d’un sujet que beaucoup ont du mal à accepter et à comprendre comme étant une étape indispensable pour leur développement : l’absence !

 

Certains vivent en ce moment des heures douloureuses à cause de ce concept que vous redoutez tous plus ou moins, l’absence d’un être cher… non pas par un départ volontaire (quoiqu’évidemment, celui-ci soit prévu dans le Grand Livre), mais par un passage de l’autre coté du voile que vous appelez la mort.

Bien souvent, et surtout lorsque cet évènement est soudain, vous ne comprenez pas ce qui arrive, vous vous retrouvez complètement déboussolés, vos points de repères s’étant réellement effondrés, évanouis avec celui ou celle qui s’en est allé. Puis, lorsque vous reprenez conscience de la réalité, l’absence, le manque, le vide laissé, fait émerger la souffrance… Pour que vous compreniez bien ceci, je vais vous expliquer ce que ce vide représente. Evidemment, il est l’apparence du manque de l’autre, mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Et bien, même si généralement vous identifiez cette période de vide comme étant la manifestation du manque physique, ce n’est qu’en partie vrai. Vous vivez dans un monde de matérialité, vous l’avez voulu ainsi, avec tout ce que cela implique dont la pose du voile de l’oubli ! Mais pensez vous que, malgré ce voile, votre inconscient, vos capacités non exprimées matériellement, n’agissent pas ? Ce n’est pas parce que vous ne vous en rendez pas compte que rien en dehors du monde matériel ne se produit !

Or, lorsque vous partagez la vie avec une personne (peu importe qu’elle soit Flamme Jumelle ou âme sœur… nous ne nous attachons pas à ces détails pour l’instant), des échanges énergétiques s’opèrent, il y a communication autant verbale que vibratoire… Avez-vous remarqué comme les couples semblent s’harmoniser avec le temps ? Ceux qui ne le font pas, ne restent généralement pas ensemble, parce que leurs énergies, qui ont pu à un moment ‘s’entendre’, jouent sur des fréquences différentes, donc trop disparates pour que la vie entre eux soit sereine. Donc, lorsque les énergies s’harmonisent, elles s’interpénètrent sans cesse, des flux de l’un peut passer dans l’autre et inversement. Ceci est réel aussi entre les enfants et leurs parents, surtout avec la maman lorsque les enfants sont en bas âges (et là, les ‘nouvelles’ donnes, règles, concernant les pères qui doivent êtres présents le plus souvent possibles aux cotés de leur femme et leurs jeunes enfants dès la naissance –sans se substituer à la mère, évidemment, sauf cas exceptionnel- est une excellente chose puisqu’elles permettent aux enfants de s’accorder non seulement avec leur maman, mais aussi avec leur papa, ce qui créer des liens très forts beaucoup plus tôt)… Ceci pour vous parler du moment où l’un des membres de cette famille harmoniquement accordée quitte le monde de matérialité sans retour, les rapports énergétiques des uns et des autres sont bouleversés !

Ceci concerne les liens proches, mais aussi ceux qui le sont « moins », comme l’amitié (qui est aussi une concordance vibratoire), ou la famille plus ‘périphérique’. Par la brisure de l’harmonie, tout l’équilibre des forces énergétique est déstabilisé ! D’autant qu’il est probable que les êtres ‘sensibles’ ressentent encore les traces de celui qui est parti mais à une fréquence très différente, donc plus difficilement perceptible ; ce qui peut entrainer certaines peurs, angoisses : les sens perçoivent le disparu mais d’une manière divergente de l’habitude et qui plus est, le mental affirme que cela est impossible puisque le tabou de la mort vous impose une notion définitive lors du passage ! Comprenez-vous d’où vous provient cette confusion des premiers moments ? Et l’explication n’est pas différente lorsque vous commencez à expérimenter l’absence…

Puisque la perte d’un membre de votre famille (voyez vous l’analogie avec le corps ? une famille représente une certaine idée d’un corps, où chacun aurait sa place, son rôle à jouer…) bouleverse l’équilibre énergétique, avec le temps, cette équilibre se reconstitue tant bien que mal. Mais les êtres proches ressentent une perte dans l’énergie, d’où la sensation de vide, de manque ! L’absence n’est pas tant physique qu’énergétique, que vibratoire, que psychique (puisqu’il peut y avoir échange télépathique de façon inconsciente), et c’est lorsque tous vos corps se rendent compte de cette absence que survient la douleur la plus intense, celle qui est la plus difficile à apaiser, et que le temps ne comble pas toujours…

Alors, me demanderez vous, pourquoi une telle épreuve puisqu’il est établi que la souffrance inhérente est inévitable ? Mais pour vous faire grandir, vous faire évoluer, vous ouvrir les yeux ! Surtout, ne croyez pas en une quelconque punition Divine, il n’en est absolument pas question, le Père-Mère est Amour et non-jugement, votre douleur n’est pas regardée avec désaffection mais au contraire avec infiniment de Compassion ! Néanmoins, Il-Elle sait que c’est inéluctable et nécessaire pour votre bien (même si, évidemment, dans le cas présent, pour vous, les bienfaits d’une telle épreuve sont extrêmement lointains !). Le choc, la déstabilisation qui s’ensuit, sont généralement le départ d’un renouveau de votre êtreté.

Vous êtes secoués, vos bases sont brisées, vous tombez… Tout ce en quoi vous croyez se révèle faux ou bien vous vous y accrochez. C’est un moment important où vous vous découvrez : mis à nus, vous entrevoyez Ce que vous êtes ! Lorsque vous vous relevez, bien souvent, vous réalisez combien, finalement, vous êtes forts. Votre identité profonde est raffermie, lorsque vous prononcez : « moi, je », ce n’est pas sous la coupe d’une autre influence que vous-mêmes. Vos croyances ont été abolies ou ont été confortées. Cette épreuve pour douloureuse qu’elle soit vous a transformé !

L’intérêt est donc le changement qui s’est opéré en vous, l’équilibre harmonique qui s’est effectué vous a révélé que vous pouviez exister sans l’autre (même si c’est difficile, quand bien même tout ceci aurait été consciemment intégré…). Pourquoi est-ce si important ? Pour pouvoir développer la conscience des autres, il faut d’abord développer la sienne propre : « moi, je », pour pouvoir mieux l’abandonner au fur et à mesure que : « Je Suis » s’intègrera et prendra sa place légitime. Se reconnaitre individuel est le premier pas pour reconnaitre l’individualité des autres… Et évidemment, côtoyer la mort qui vous fait tellement peur (et c’est aussi un bien : sinon, beaucoup abrègeraient leurs errances dans ce monde dès les premières grandes difficultés), vous ouvre bien souvent à la perspective de la réalité des autres mondes, ne serait-ce qu’avec celui que vous nommez « l’au-delà » ! Et avec cette ouverture s’opère (si vous le voulez bien, vous avez toujours le libre arbitre !) aussi un changement d’appréhension de la Vie… et exponentiellement la ‘spiritualité’ n’est pas loin de s’en mêler d’autant plus si vous vous y intéressiez ‘avant’ !

Ainsi, petit à petit se fait en vous le chemin de la survivance de l’âme, donc de votre cher défunt, et avec lui celui de l’espérance ; et ainsi, vous comprenez que l’absence n’en est pas tout à fait une puisque votre monde n’est qu’illusion.

Vous n’êtes pas seuls, jamais ! Et même si vous ressentez cette absence, soyez certains que cela ne durera pas et sera sporadique. L’absence n’existe pas, ceci n’est qu’affaire d’éloignement… et les retrouvailles s’effectueront un jour.

Un grand flux d’Amour pour tous ceux d’entre vous qui vivent courageusement cette épreuve et particulièrement à mon ‘canal’ bien aimée qui ressent encore cruellement parfois le vide laissé par celui qui est parti… Le Père-Mère vous Aime infiniment, Je vous aime !

Votredévoué,                                                                                                                              

El Morya

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Héléna R&F - dans El Morya
commenter cet article

commentaires

Hervé ZG 23/03/2017 14:20

Merci Morya ! <3 <3 <3 <3

Domi 19/03/2017 10:08

tout est dit Bisous

Le Site

  • : Les Ailes de Lumière
  • Les Ailes de Lumière
  • : Se réapproprier peu à peu le vrai sens de la Vie...
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Héléna R&F
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~
  • musicienne découvrant avec émerveillement la beauté de la Vie... et l'envers du décors ^_~

Déployez vos Ailes !

 ailes de lumière

angedorcopie

 Vous pouvez discuter librement des messages du blog (ainsi que diverses informations et autres sujets) sur le forum consacré : http://www.lesailesdelumiere.net/ ... au plaisir d'échanger avec vous  ^_~

Héléna R&F

 

Recherche

Droits d'auteur

Si par erreur ou ignorance, j'utilisais des images, des photographies et toute autre représentation qui seraient protégées,
je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer aussitôt.

esprit divin

La-Mere.jpg

la-source.jpg

le-couronnement.jpg

homme divin

le-dauphin.jpg

le-cristal.jpg

procession.jpg

femme loup

jamais seul

espace-67.jpg