Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 19:00

Voici un message que mon vieux chien a tenu à me transmettre la veille de son départ vers la Lumière. Bien que nous nous étions « préparés », sa mort n’en a pas été moins difficile … pour nous. L’absence, le vide laissé est douloureux. Néanmoins, je prends son magnifique message comme une belle leçon de vie. Puissions-nous, nous aussi, nous montrer aussi digne lorsque l’heure sera venue.

Héléna Préato

 

Je rentre d’une balade coûteuse, mes forces m’abandonnent. Chaque pas est difficile, mais je les fais par amour pour toi. Je vois bien ton inquiétude lorsque tu poses ton regard sur moi. Pourtant, je ne vois presque plus. Mais ce n’est pas par ces yeux là que je t’observe.

Me voici au crépuscule de ma vie. Cette vie a été pleine et remplie. Je pense l’avoir accomplie telle qu’on l’attendait de moi et que j’ai été fidèle, obéissant, protecteur et surtout, plein d’amour et de gratitude. Mais, mes forces m’abandonnent.

Le brouillard commence à m’envahir. Je suis désorienté. S’il te plait, pardonne-moi si je ne suis plus que l’ombre de ce que j’ai été. N’oublie pas l’intensité de nos vies et la mission qui m’a été confiée : être à tes côtés aux moments douloureux. Veiller sur toi et t’apporter, par ma forte présence, tout le réconfort et la sécurité que je le pouvais.

Je n’entends plus bien, et pourtant, je me souviens des jeux, des apprentissages, de ta tendresse et de cet amour qui transparaissait alors que jeune chiot, je t’émerveillais de mes progrès.

Maintenant, ton amour est toujours présent, mais teinté de tristesse et d’inquiétude. Ne t’en fais pas, tout se passera comme il se doit.

Lorsque je suis arrivé dans la maison, il y avait un autre comme moi, tout doré. Rapidement, il m’a expliqué quelle serait ma tâche parce que lui, bien que jeune, ne pouvait rester. Il avait été touché par le chagrin, son départ était inéluctable et ma présence l’avait conforté.

Le chat duveteux, blanc au regard bleu ne m’a pas laissé seul : il a pris sur lui de t’aider à relever la tête. Ce sage est resté jusqu’au bout, voyant que la relève était assurée et t’a fait cadeau de la grâce de son départ.

Ma relève étant également assurée, je voudrais te faire l’ultime cadeau. J’espère que mon départ sera lui aussi auréolé de grâce et que c’est cela que tu retiendras : le départ est un moment précieux. Lorsqu’un humain et un chien son liés par l’amour véritable, il ne faut pas que le chagrin vous empêche de voir cette leçon de vie.

J’emporterai avec moi tous les souvenirs d’amour, tous les pas des enfants, leurs rires, leurs câlins, les jeux de balle, les courses effrénées et ta résilience…

Ô mon amie humaine, ne soit pas trop triste, je vais bientôt partir rejoindre les sages qui m’ont précédé, chien et chat, le cœur allégé parce que je sais que tu seras bien entourée.

Je pars emportant une partie de ta vie. C’est une nouvelle page qui se tourne. N’aies pas de regrets, je n’en ai aucun.

Les enfants sont maintenant plus grands, ils deviendront de bons humains. Qu’ils continuent de cultiver cette empathie pour toute créature vivante, celle que vous leur avez inculqué par votre exemple. C’est cela, dont tous vous avez besoin.

Nous sommes tous les enseignants à un moment donné, chaque créature, même la plus insignifiante, aura une expérience à transmettre pourvu que vous vouliez bien y prêter attention.

Ainsi, je vais partir. Inutile de vous acharner, ma vie a été belle et remplie. J’emporterai avec moi l’amour vrai.

Ne sois pas tellement triste, tout est à sa juste place,

Museau

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 15:13

Bonjour à tous,

Il peut paraître étonnant que je ne poste que maintenant un message reçu en septembre ! 

Peu de jours après avoir transmis cette canalisation, je me suis retrouvée aux urgences pour un infarctus soudain et sans antécédent ! Ceci n'étant pas anodin, je me remets doucement et tranquillement aussi bien physiquement que mentalement. Je profite de ce temps de convalescence pour avant tout faire le point. J'avoue que je n'avais pas encore, jusqu'à présent, pris le temps de relire le message qui m'avait été adressée et je me rends compte à quel point il est pertinent ! On peut affirmer que je l'incarne complètement en soulignant fort justement l’à-propos que les guides peuvent avoir…

Prenez bien soin de vous et de vos proches,

Bonne lecture attentive le Cœur et l’Esprit grands ouverts,

Héléna Préato

 

 

 

Bien aimés, le bonjour,

Ici, nous aborderons les temps actuels, où un certain nombre d’entre vous vous sentez complètement bouleversés, voire dépassés par les évènements. Cela est tout à fait normal et, si j’ose dire, souhaitable. Il ne peut y avoir de changement sans un certain bouleversement, voyez-vous. Chamboulements intérieurs, chamboulements extérieurs, tout contribue au changement.

Il en va de même pour les êtres, nous dirons plus avancés, ou plutôt, plus au fait de ceci.  Et c’est tout aussi normal et souhaitable !  Il ne suffit pas d’être d’accord avec le changement pour l’incarner complètement. Beaucoup d’entre vous voyez ressurgir des blessures, des regrets. Vous vous devez de les regarder en face et de les accepter. Ces regrets et blessures sont autant de cailloux dans vos chaussures qui vous empêchent d’avancer comme vous le devriez ou souhaitiez. Avant de pouvoir revêtir un vêtement propre, vous devez vous départir de l’ancien afin de le laver, eh bien c’est exactement ce qu’il se passe actuellement. Il ne vous est pas demandé d’oublier, d’enfouir vos cicatrices, elles font parties de vous. Il vous est demandé de les panser, ce qui est, sommes toutes, complètement différent. Afin de panser une blessure, il faut tout d’abord l’examiner et la nettoyer. Il en va de même avec vos cicatrices d’âmes. Vous ne pourrez panser que ce que vous aurez au préalable observé sans complaisance, accepté, puis lessivé.

Encore une fois, nous le répétons, méditez régulièrement, ce n’est qu’en prenant un certain recul sur les situations que vous pourrez vous observer sans grimace, ni douleur. Vous avez le droit de pleurer, mais vous avez aussi le devoir d’accepter la situation telle qu’elle se présente.

Sachez que personne ne sera épargné, sauf si vous avez déjà beaucoup travaillé sur vous préalablement. Néanmoins, les personnes les plus sensibles risquent de se prendre ces blessures encore douloureuses de plein fouet si elles ne s’y sont pas correctement préparées par la méditation.

Soyez optimistes, vous y arriverez !  Et pourrez ainsi aider les autres par votre expérience. Rien n’est dû au hasard, jamais.

Dans un message ultérieur, il vous sera demandé d’utiliser plus largement vos dons. Il n’est plus temps de tergiverser, chacun a son rôle à jouer, chacun doit maintenant prendre sa place.  Allez ce vers quoi votre cœur chante. Il ne faut plus confondre fausse humilité (qui cache quoi ? Une certaine peur de s’impliquer ?) et l’acceptation de Qui nous sommes.  Les travailleurs de Lumière doivent maintenant être activés !

Votre rôle est d’être présents, ici et maintenant, pour aider, par votre exemple, par votre expérience, de démontrer ce qui peut être accompli. Sans jugement aucun, jamais, sans obliger les autres. Juste à être là, présents et actifs dans ce que l’Un vous a donné : vos dons.

Évidemment, ces dons ne sont pas tous les mêmes : certains auront une empathie plus forte que les autres, certains auront la médecine dans les mains, certains en cumuleront plusieurs. L’important est d’être dans la sincérité et l’amour. Il faut garder le cœur grand ouvert, c’est lui qui voit le mieux. Là où il vous porte, il ne se trompe pas.

Cultivez vos dons pour le service, c’est-à-dire avec modestie : vous n’êtes nullement supérieurs aux autres, votre présence n’a de sens que dans le partage. Acceptez d’aller plus loin encore et laissez votre cœur aimant vous guider.

 

Votre dévoué,

 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

Partager cet article
Repost0

Le Site

  • : Les Ailes de Lumière
  • : Se réapproprier peu à peu le vrai sens de la Vie...
  • Contact

Déployez vos Ailes !

 

Vous pouvez discuter librement des messages du blog (ainsi que diverses informations et autres sujets) sur le forum consacré : http://www.lesailesdelumiere.net/

NOUVEAU : retrouvez-moi avec des Canalisations filmées sur la Chaîne Youtube Les Ailes de Lumière : Les Ailes de Lumière sur Youtube

Héléna Préato

 

Recherche

Droits d'auteur

Si par erreur ou ignorance, j'utilisais des images, des photographies et toute autre représentation qui seraient protégées,
je vous remercie de me le faire savoir afin que je puisse les retirer aussitôt.

esprit divin

La-Mere.jpg

le-couronnement.jpg

le-dauphin.jpg

le-cristal.jpg

procession.jpg

jamais seul